Archives par mois : janvier 2015

Nomination de Cédric Mayeur (promotion 2005) d’Orange Labs Networks pour le prix des ingénieurs de l’année 2014

Publié le 30 janvier 2015 à 10:54 par Sophie Patois  /  Actus, Info anciens

Meryem Chami (1999) nommée Directrice générale Altran Maroc

Publié le 28 janvier 2015 à 11:38 par Sophie Patois  /  Actus, Info anciens, Info école, Nomination

Invitation : participez au MCP 3 février au café Oz

Publié le à 11:28 par Sophie Patois  /  Actus, Association, Info anciens

Mardi 3 févrierApero  à partir de 18h30, participez à notre rendez-vous mensuel mardi c’est permis (MCP).

Nous vous donnons rendez-vous au :

Café OZ Denfert Rochereau

3 Place Denfert-Rochereau, 75014 Paris

Métro Denfert-Rochereau (lignes 4,6…)

Je m’inscris

Taxe d’apprentissage : pensez à Télécom Bretagne !

Publié le 27 janvier 2015 à 16:38 par Sophie Patois  /  Actus, Info école
TELECOM BretagneBonjour,
Chaque début d’année, les entreprises choisissent les établissements vers lesquels elles flèchent leur taxe d’apprentissage.
Cette année, nous avons d’autant plus besoin de votre action, que la législation sur la taxe d’apprentissage modifie les clés de répartition
possibles qui risquent d’entrainer une perte sensible pour Télécom Bretagne. En tant qu’anciens élèves, vous pouvez agir pour le rayonnement de votre école. La taxe d’apprentissage représente 5 % du budget de l’école et nous souhaitons pouvoir rester proche de ce niveau.
Vous êtes un relai capital pour argumenter en faveur d’un versement de la taxe d’apprentissage pour Télécom Bretagne.
Brigitte RIVOAL
Relations Entreprises partenaires & Pracom
02 29 00 11 46
07 85 29 82 07
brigitte.rivoal@telecom-bretagne.eu
TAXE D’APPRENTISSAGE nous avons besoin de votre soutien !

Nous comptons sur votre soutien et votre action !

Anciens élèves, les 10 & 11 juillet 2015, gardez le contact !

 

Invitation : « Last Thursday » à Nantes jeudi 29 janvier 2015

Publié le 26 janvier 2015 à 16:06 par Sophie Patois  /  Actus, Association, Info anciens
Logo_Mines_Nantes_Alumni-300x295Un événement proposé par Mines Nantes Alumni oulogoTBAvert aux Alumni de l’ensemble des écoles des Mines et des Télécom.
2015 est là, les Last Thursday reprennent à Nantes. Et comment mieux commencer l’année, qu’autour de quelques pintes de bière Irlandaise au Buck Mulligan’s? Avec son décor authentique, son ambiance décontractée, ses concerts, ses retransmissions de matchs, et sa bière d’origine, le Buck est devenu au fil des années, un pilier des soirées Nantaises. Alors, prêts pour la mêlée ?Stéphane vous y attendra dès 18:00.
https://www.google.fr/maps/place/Buck+Mulligan’s/
Pour vous inscrire, merci de suivre le lien :
Afterwork Last Thursday Nantes, 29 janvier

http://tiny.cc/lt_mna_01-2015

« Job dating  » à L’ANSSI le 26 février

Publié le 23 janvier 2015 à 15:33 par Sophie Patois  /  Actus, Bureau Carrière, Recrutement

Afin de poursuivre sa montée en puissance, l’ANSSI continue de recruter plus de 100 agents par an.

En ce début d’année 2015, l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information convie vos étudiants de Master à une journée Job dating au cours de laquelle ils pourront rencontrer des ingénieurs spécialistes de l’action de cyberdéfense française.

A cette occasion, ils auront l’opportunité d’échanger sur les métiers et les carrières possibles au sein de l’Agence et de déposer leurs candidatures pour un emploi ou un stage.

L’inscription se fait exclusivement par mail à jobdating@ssi.gouv.fr avec CV à l’appui.

-          Une pièce d’identité est obligatoire pour accéder aux locaux de l’ANSSI : Tour Mercure – 31 quai de Grenelle – 75015 PARIS.

offres d’emploi, consultables en ligne : http://www.ssi.gouv.fr/fr/anssi/emploi/

offres de stages, consultables en ligne :  http://www.ssi.gouv.fr/fr/anssi

Voir l’affiche de l’évènement : JOBDATING_ANSSI_26-02-2015

Ingénieur(e) s Télécom Bretagne de mère en fille…

Publié le 15 janvier 2015 à 16:54 par Sophie Patois  /  Actus, Association, Info anciens

 

Aude_Daniel_AFZALISuffisamment rare pour être mentionnée, la filiation « mère-fille » ingénieur ne va pas de soi… Danièle AFZALI ( 1995) est sans doute l’exception qui confirme la règle. La preuve : sa fille, Aude, est fraîchement diplômée Télécom Bretagne (2014). Si elles ont suivi des cursus différents (l’une en formation continue, l’autre en formation initiale), elles n’en sont pas moins toutes les deux désormais «anciennes » de Télécom Bretagne … Interview croisée mère et fille lors d’une rencontre AITB !

Danièle, en 1995, tu as obtenu un Mastère RSIFI Réseaux et systèmes d’informations, peux-tu- nous résumer brièvement ton parcours ?

D.A : En fait, j’ai suivi cet enseignement en formation continue alors que j’étais déjà ingénieur système à l’Agro (Ecole nationale supérieure d’agronomie). Après une maîtrise d’informatique appliquée à la gestion, j’ai été embauchée au titre d’ingénieur systèmes sans vraiment de rapport avec ma formation initiale ! J’ai été en quelque sorte « balancée » dans les systèmes ! Sur le Campus de l’Agro de Rennes, il y avait une vingtaine de bâtiments. C’était l’époque où l’on déployait les réseaux informatiques, les années 90… Ma formation à Télécom Bretagne m’a permis de devenir Ingénieur systèmes et réseaux et prendre en charge le déploiement et l’administration du réseau informatique du campus de l’Agro de Rennes qui comptait dans les années 2000 plus de 1500 machines répartis sur 20 bâtiments.

Aude, estimes-tu maintenant que ta mère t’a influencée dans tes choix ? Pourquoi avoir suivi ses traces en quelque sorte ?

A.A : J’ignorais au départ qu’elle avait fait ce mastère à Rennes ! La vraie surprise pour l’une et pour l’autre, c’est que je choisisse la même spécialité (RSM -réseaux et système d’information). Peut-être que cela a été un choix dicté ou suivi inconsciemment…Elle a baigné dans les réseaux et j’en ai entendu parler à la maison…  En fait, je dirais qu’elle m’a certainement influencée, en tout cas, dans la sélection d’une carrière scientifique et technique ! Elle a été un bon modèle et elle a pu m’encourager et me guider quand j’ai opté pour les classes prépa, nous avons pu en discuter ensemble. Et j’ai aussi constaté que dans son métier, elle pouvait avoir des horaires flexibles et cela aussi a conditionné mon choix ultérieurement.

Danièle, as-tu encouragé ta fille à choisir Télécom Bretagne, penses tu aussi l’avoir influencée et comment ?

D.A : Non, je ne le crois pas ! Dès le départ c’est ce qu’elle voulait faire, les Mines ou Télécom et cela a été son choix. Elle a fait le cursus prépa, moi j’ai fait la fac…

êtes-vous contentes l’une et l’autre d’avoir ce socle de formation commun ? Est-ce un « plus » à partager entre vous ?

A.D : Non, je dirais que c’est drôle et le « plus » c’est que l’on puisse se retrouver lors de réunions organisées par l’AITB ! C’est vrai aussi que nos parcours ne sont pas complètement identiques puisque ma mère n’a pas suivi les trois ans comme moi et a fait un Mastère alors qu’elle travaillait déjà. Sans doute, il y a-t-il une partie de cours semblable…

D.A : Non, franchement pas ! Mais c’est amusant ! Effectivement, Aude n’avait pas fait je crois le rapprochement avant… C’est quand elle m’a annoncé qu’elle choisissait l’option Réseaux que je lui ai fait remarquer que moi aussi j’avais suivi cette formation à Rennes mais c’était différent bien sûr puisque pour moi, il ne s’agissait que d’une troisième année alors qu’elle a suivi tout le cursus et la formation initiale avec deux ans sur le campus de Brest que je n’ai pas connu moi-même.

Danièle, est-ce qu’on peut dire que finalement cela t’a rapproché de Télécom Bretagne, es tu plus sensible maintenant à l’évolution de l’école ?

D.A Oui, parce que du coup je suis allée l’installer à Brest et j’ai eu ainsi un aperçu de la vie d’un étudiant de Télécom Bretagne à Brest ! Le campus de Brest, je ne l’ai connu que lors de la remise de mon diplôme et je suis très heureuse et très émue d’y retourner au mois de mars 2015 pour la remise du diplôme d’Aude ! C’est un moment que je ne raterais pour rien au monde… Vingt ans après, elle sera comme moi diplômée de Télécom Bretagne !

Qu’est ce qui relie l’étudiante de 1995 à celle de 2014 ? Par rapport à l’enseignement que tu as reçu, celui qui a été dispensé à ta fille te paraît-il semblable, équivalent ou vraiment différent ?

D.A : De ce que j’ai pu entendre, je pense qu’au niveau de tout ce qui est réseau mobile et autre oui bien sûr il y a eu beaucoup d’évolutions, cela a beaucoup changé. Après, je pense que la base de l’enseignement, les réseaux, les couches OSI … cela reste la même chose. Quand elle a commencé, j’avais religieusement conservé mes cours, mes bouquins surtout qu’elle a récupérés.  Cela m’a fait plaisir de lui transmettre… et grosse déception (rires des deux intéressées) j’apprends aujourd’hui qu’elle ne les a pas utilisés !

A.A : Non, effectivement, je confirme que je ne les ai jamais ouverts !

Aude, aujourd’hui tu exerces ton métier chez Orange, peux tu nous raconter comment s’est passé pour toi la transition études/ vie active ?

A.A : J’ai fait mon stage de fin d’études chez OBS (Orange Business Service) à Rennes dans le secteur de la supervision des réseaux. Ensuite, j’ai tout simplement postulé à une annonce en interne. Le fait que je sorte d’une bonne école et d’avoir fait mon stage à OBS a certainement joué. J’ai donc été sélectionnée et embauchée tout de suite sans problème. J’ai surement eu de la chance, j’étais là pour le poste que je voulais au bon moment ! Je travaille aujourd’hui dans la région parisienne comme Ingénieure Soutien Réseau, dans l’équipe d’exploitation des réseaux Data Center. Nous sommes en charge de garantir le maintien en conditions opérationnelles des équipements, de gérer les incidents et les problèmes, et aussi de l’évolution des infrastructures réseaux (mises à jour d’OS, changements).

Aude, si un jour tu as une fille, l’encourageras-tu à devenir ingénieure Télécom Bretagne ?

A.A : Si le boulot me plaît toujours autant et que je suis épanouie en le faisant, oui, pourquoi pas ! C’est un métier où les femmes, en tous les cas aujourd’hui, parce qu’il y en a peu, sont paradoxalement très bien accueillies ! Dans mon équipe par exemple, je suis la première fille…Pour moi, à vrai dire, ce n’est pas vraiment un problème. Depuis les classes prépas, j’ai été habituée à faire partie d’une minorité… Les femmes sont rarement présentes dans les métiers techniques, c’est un fait, encore aujourd’hui.

Finalement, en tant que diplômées de Télécom Bretagne toutes les 2, de quoi êtes-vous le plus fières ?

D.A : Je suis fière d’avoir pu concilier études et vie de famille ! J’ai bien sûr pu bénéficier d’un congé formation qui m’a permis de suivre les cours sans être sur mon lieu de travail. Mais il fallait tout de même mener de front le quotidien (4 enfants en bas âge !) et des études qui demandent du travail et de l’investissement personnel. Je suis fière et heureuse également d’avoir connu cette mixité avec des étudiants qui avaient dix ans de moins que moi avec lesquels la communication est bien passée. J’ai eu la chance aussi de profiter de l’infrastructure de Télécom Bretagne : matériel, travaux pratiques… J’ai pu faire la comparaison avec les conditions que j’avais connues lors de mes études à la fac, il faut bien le souligner : elles sont nettement supérieures dans une école d’ingénieurs ! Evidemment, j’étais très fière d’obtenir ce diplôme…  En tant que parent, je me réjouis et je suis fière de la réussite de ma fille, d’autant plus qu’elle a suivi ce que j’appelle «la voie royale » avec la sélection, le concours, les classes prépas… Je suis fière oui, qu’elle ait intégré l’école la première année…

A.A : La fierté c’est d’être bien sûr diplômée et de pouvoir faire le boulot qui me plaît surtout ! Tout s’est très bien passé, je n’ai pas eu de soucis pendant mes études… Et quand je repense au stress des premières années de prépa quand j’appréhendais de ne pas intégrer et que je me vois maintenant ici, je suis contente, oui. J’ai réussi à suivre jusqu’au bout le parcours que je voulais…

Propos recueillis par Sophie Patois

Concours Orange Génération mobilité : il est encore temps de participer !

Publié le 13 janvier 2015 à 12:17 par Sophie Patois  /  Actus

En partenariat avec Orange et Jobteaser (plate-forme de recrutement), le concours récompensera les 10 meilleurs articles rédigés sur le thème du futur peuplé d’objets connectés. Lire l’article de Lexians :

Concours Orange Génération mobilité : « Objets connectés, avez-vous donc une âme ? ».

Une conférence sur le développement personnel et managérial

Publié le 6 janvier 2015 à 16:05 par Sophie Patois  /  Actus, Agenda, Association

conférenceDan Low et Patricia Sommier vous invitent à participer à une conférence de 2 heures, animée par Dan Low*
Cette conférence se tiendra :
Jeudi 5 Février 2015 de 20h00 à 22h00
Hôtel BEDFORD ****
17, rue de l’Arcade – 75008 PARIS

Entrée exceptionnellement gratuite. Attention : le nombre de places est limité ! Réservation indispensable. Merci de confirmer par email : conference@worldeducation.bizland.com 
Dan LOW, consultant international et auteur, a créé une série d’outils hautement opérationnels, alliant stratégies de management occidentales et asiatiques. Ses formations ont été suivies par des dirigeants de multinationales, avant d’être étendues en 1993 à un public plus large (personnel des entreprises, managers, entrepreneurs, demandeurs d’emploi…). Dan Low a été coordinateur du Groupe Management d’une association de professionnels et d’anciens élèves de grandes écoles. Il a enseigné les techniques avancées de management à l’Université Paris Nord.
Patricia SOMMIER, directeur associé, est diplômée en langues et en droit international. Passionnée de philosophie et de psychologie, elle a rencontré Dan Low en 1978 et a utilisé ses concepts pour créer une entreprise et la diriger avec succès pendant 12 ans. En 1993, elle décide de s’associer avec lui. Elle traduit et co-anime aujourd’hui les conférences et formations avec lui.