Archives par mois : mars 2015

Télécom Bretagne et Mines Nantes engagent leur projet de fusion pour la création d’une nouvelle école de l’Institut Mines-Télécom

Publié le 30 mars 2015 à 16:05 par Sophie Patois  /  Actus, Info école

Pierre Schaller (1985) nommé directeur général délégué d’Intrinsec

Publié le 27 mars 2015 à 12:05 par Sophie Patois  /  Actus, Info anciens, Nomination

Ingénieur Télécom Bretagne, promotion 1985, Pierre Schaller rejoint l’entreprise Intrinsec (Nanterre), spécialisée dans le cloud computing pour applications critique, en tant que directeur général délégPIERRE-SCHALLER-1985ué en charge notamment du développement commercial aux côtés de Franck Dubray, président et d’Etienne Besançon, directeur général.

Pierre Schaller a été le concepteur de Priam chez Dassault Electronique avant de rejoindre en 1997 Bouygues Télécom où il a été tour à tour directeur de la stratégie des systèmes d’information, directeur digital puis directeur de l’innovation. En 2000, il a également dirigé et fondé la société Mobile Tribe, start-up Internet dans le domaine des réseaux sociaux.

2 avril : TM&A vous invite à participer à un dîner sur l’innovation

Publié le 23 mars 2015 à 16:21 par Sophie Patois  /  Actus, Info anciens, Soirées débat

 

Anne Lozachmeur, Présidente de l’association T&MA, Christophe Digne, Directeur de Télécom SudParis et Denis Guibard, Directeur de Télécom Ecole de Management

ont le plaisir de vous convier au
Dîner T&MA
sur le thème de l’Innovation, avec l’intervention de :

Gilles Garel
Professeur au Cnam et à l’Ecole polytechnique,
Co-auteur de “La Fabrique de l’innovation” (Dunod)
Après avoir caractérisé les enjeux de l’innovation contemporaine en termes d’intensité et d’identité en mobilisant de nombreux exemples, et après avoir tiré les principaux enseignements de ces enjeux en termes de management de la conception innovante, Gilles Garel reviendra sur l’invention de la montre Swatch, une conception innovante de référence, mais en partie méconnue.
Jeudi 2 avril, à partir de 19h00
Au Restaurant Ma Cocotte
(design de Philippe Starck)
Porte de Saint-Ouen (106, rue des Rosiers – 93400 Saint-Ouen)

Inscriptions sur le site de T&MA :
http://www.tm-alumni.eu, rubrique « Agenda »

Vous y rendre :
Métro Garibaldi (L.13)
Parking Marie Curie
Service Voiturier
Tarif (comprenant entrée-plat-dessert-boisson) :
Adhérent T&MA : 40 €
Non-adhérent T&MA : 60 €
Nombre de places limité !
Renseignements :
permanence@tm-alumni.eu
01 60 76 43 05

Le métier d’ingénieur expliqué aux collégiens…

Publié le à 13:00 par Sophie Patois  /  Actus, Association, Info anciens

Vous êtlogoTBAes ingénieur(e) et parent d’adolescent(e) ? Il ou elle n’est pas encore à l’heure de choisir une orientation mais pourquoi ne pas anticiper et lui proposer de mieux comprendre votre formation et votre métier en évoquant votre parcours lors d’une rencontre « table-ronde » suivie d’un goûter ? C’est ce que vous proposent les associations de diplômés Télécom Bretagne Alumni et Télécom&Management Alumni le 15 avril de 16h à 18h lors d’une réunion intergénérationnelle qui se veut avant tout un moment d’échanges pour permettre aussi aux diplômés de resserrer leurs liens avec leurs pairs et échanger sur la parentalité via leurs associations  !

Les amis de vos collégiens sont aussi bienvenus !

Si vous êtes intéressés, merci de nous contacter et/ou de vous inscrire via le formulaire !

Contacts : sophie.patois@aitb.org ou katia@carra.biz

L’après-midi se déroulera de la façon suivante :

-16h : accueil des familles à l’Institut Mines-Télécom 46, rue Barrault, salle B 316

- 16h15-16h45 : les parents présentent leurs parcours professionnels

- 16h45-17h15 : séance de questions-réponses animée par des étudiants 

- 17h15-18h : Goûter

Participation : gratuit pour les adhérents / 10 euros par famille pour les non-adhérents

Quand  : Mercredi 15 avril de 16h à 18h

Où : Institut Mines-Télécom 46, rue Barrault 75013 Paris- salle B316

A Rennes, Télécom Bretagne accueille la Bourse aux technologies de l’IMT

Publié le 20 mars 2015 à 11:44 par Sophie Patois  /  Actus, Agenda, Info école


La prochaine Bourse aux technologies de l’Institut Mines-Télécom, doublement labellisé Carnot pour la qualité de sa recherche partenariale, se déroulera le 7 avril à Télécom Bretagne (Rennes) sur le thème des objets connectés et du Big Data.

L’Institut Mines-Télécom propose aux PME et ETI de découvrir une sélection nationale de 20 technologies et plateformes pour relever les défis technologiques de leurs projets dans le domaine des objets connectés et du Big Data.
Cette nouvelle édition de la Bourse aux technologies aura la particularité de fédérer de nombreux acteurs de recherche publics nationaux dans le domaine du numérique. Une opportunité unique pour les PME et ETI d’accéder au meilleur de la recherche française.

Programme de la journée du 7 avril
■ 14h – Accueil des participants
■ 14h15 – Mot de bienvenue par Télécom Bretagne
■ 14h30 – Table ronde « Comment concrétiser vos projets d’innovation dans le domaine des objets connectés & Big Data? »
Avec les témoignages de : – Norbert Friant, responsable Service Aménagement et usages du numérique, Rennes Métropole
- Charles-Edouard Delpierre, Senior Business Devolpment, Cofely Ineo
- Mathias Herberts, directeur technique, Cityzen Data
- Yannick Delibie, directeur technique, Kerlink
- Ulrich Rousseau, président & fondateur, Wi6Labs
Animée par Marianne Laurent, chargée de mission innovation à Télécom Bretagne et Démosthène Kalogérakis, business developer au Pôle Innovation de l’Institut Mines-Télécom.
■ 15h25 – Panorama des outils d’aide au financement pour le transfert de technologie et les projets de R&D collaboratif
Par Emmanuel Dénoue, Bpifrance
■ 15h35 – Pitch de 20 technologies et de leurs applications potentielles
Par les chercheurs de Télécom Bretagne, Télécom ParisTech, Télécom Physique Strasbourg, Télécom Lille, Mines Douai, Mines Alès, CEA, INSA/CNRS, les Universités d’Aix-Marseille, Angers, Nantes et Rennes.
■ 16h25 – Prix de la « Technologie offrant les meilleures perspectives de développement économique » remis par Gaëlle Andro, vice-présidente de Rennes Métropole
■ A partir de 16h30 – Exposition des technologies et rendez-vous d’affaires avec les chercheurs
Programme complet et inscription

Communiqué Presse BT-2015

 

 

Première promotion du diplôme universitaire Dessiin (Design de services interactifs innovants)

Publié le 19 mars 2015 à 15:58 par Sophie Patois  /  Actus, Info école

Participez à l’enquête IESF 2015 !

Publié le 12 mars 2015 à 12:01 par Sophie Patois  /  Actus, Association, Info anciens

telecom_bretagne_alumni_sscontourCher(e)s diplômé (e)s,

Nous vous invitons à répondre à l’enquête 2015 proposée par Ingénieurs et Scientifiques de France (IESF) dans le cadre de son Observatoire de l’Ingénieur, avec le support de notre association. Pour cela, il vous suffit de cliquer sur ce lien pour accéder au questionnaire en ligne  dédié à notre association.

Enquête IESF 2015

Ce site sera ouvert jusqu’au 12 avril à minuit.
Nous vous serions reconnaissants de transmettre cette invitation à vos camarades que nous n’aurions pas sollicité(e)s.
L’enquête garantit l’anonymat des répondants et il suffit d’une vingtaine de minutes pour y répondre. Une version express vous sera proposée, elle permettra de recueillir les informations essentielles si vous n’avez pas suffisamment de temps à consacrer à l’enquête complète.

Les résultats seront publiés fin juin. Si vous avez saisi correctement votre email à la fin du questionnaire, vous recevrez gracieusement un document électronique présentant les résultats,  ainsi que l’accès  à une fonction d’estimation de votre salaire.

Comme chaque année cette enquête permettra à chacun de mieux se positionner au plan de la rémunération, de mieux cerner les évolutions et opportunités de carrières, les satisfactions professionnelles ainsi que les conditions des ingénieurs français à l’étranger, comme celles des femmes dans l’entreprise.  Elle donnera en plus un éclairage sur la façon dont les nouvelles technologies transforment les modes de travail des ingénieurs. L’enquête 2015 approfondira aussi l’étude des initiatives innovantes et entrepreneuriales des ingénieurs.

Comme ces dernières années la brochure des résultats sera remise avec leur diplôme à plus 12 000 jeunes ingénieurs.

Nous vous remercions par avance de contribuer par votre participation, au succès de cette étude.

Newsletter mars 2015

Publié le 5 mars 2015 à 18:02 par Julien Cornic  /  Newsletter

Nous avons besoin de vous !

Publié le à 17:51 par Sophie Patois  /  Actus, Association, Info anciens

NEED-youEngagez-vous pour votre école et votre diplôme ! L’association TBA (Télécom Bretagne Alumni ou AITB) renouvelle comme chaque année une partie de son Conseil d’administration à l’occasion de son Assemblée Générale Ordinaire, le 31 mars 2015 à 19h :

en partenariat avec Total

NCI Com’ Square La Défense 57, Esplanade du Général de Gaulle

92081 PARIS LA DEFENSE

Métro Esplanade de la Défense (ligne 1) / RER A (Grande Arche)

Parking Les Reflets

Toutes les candidatures et projets sont les bienvenus !

Devenir Administrateur c’est porter un projet concret au sein du CA et pousser sa mise en œuvre. Vous pouvez proposer un projet personnel ou prendre en charge un des projets que nous aimerions mener et que nous ne pouvons faire faute de disponibilité. Pour vous aider dans votre réflexion nous vous communiquons une liste non exhaustive des projets que nous souhaiterions réaliser.

Cette année nous avons plusieurs postes à renouveler, alors nous comptons sur vous pour nous aider à développer notre Association. Si vous souhaitez nous rejoindre, nous vous invitons à poser votre candidature en retournant le formulaire ci-joint au secrétariat du bureau à Paris, et ce avant le 24 mars 2015.

Les candidats aux postes d’Administrateur pour la prochaine Assemblée Générale Ordinaire pourront compléter directement le formulaire en ligne sur notre site www.aitb.org et la liste définitive des candidats sera communiquée sur le site à partir du 24 mars 2015.

MERCI D’AVANCE DE VOTRE IMPLICATION !

LETTREAPPELCANDIDATUREAG2015

CandidatureAdministrateur2015

Yves-André VALOT (1985) : « Cela fera 29 ans cet été que je suis chez Total et je ne m’ennuie pas ! « 

Publié le à 12:21 par Sophie Patois  /  Actus, Association, Info anciens

Photo Yves-Andre VALOT 2013Yves-André Valot (1985)

Diplômé en 1985, Yves-André Valot, aujourd’hui DSI de la branche Marketing &Services de Total a contribué, au cours de sa carrière, à mettre en place et développer des stratégies Informatiques et  Télécommunications adaptées aux différents contextes du grand groupe pétrolier international TOTAL. Un parcours d’ingénieur et de manager international et passionnant qu’il a bien voulu résumer pour nous lors de cette interview réalisée en février 2015. Yves-André Valot a également accepté d’accueillir lAssemblée Générale Ordinaire de Télécom Bretagne Alumni, le 31 mars prochain.

Bonjour, vous êtes diplômé de la promotion 1985. Quels souvenirs gardez-vous de Télécom Bretagne ?

Y-A.V : Pour moi, c’est un excellent souvenir ! L’environnement était extraordinaire. Je suis breton mais je connaissais très peu la région. Je l’ai donc découverte ainsi. C’était magnifique d’être dans ce cadre, sur une falaise si proche de la mer, avec pour seul inconvénient d’être loin de Paris ! Je retiens la qualité de l’enseignement bien sûr mais aussi la taille de la promotion qui était tout à fait raisonnable. Je garde de très bons souvenirs de rencontres sportives avec les camarades des autres grandes écoles…C’était un moment privilégié que j’ai beaucoup apprécié.

Quand vous êtes sorti de l’école, qu’avez-vous fait ? Quel était votre état d’esprit alors ?

Y-A.V : Je suis issu de la filière formation promotionnelle. J’ai fait des études, puis travaillé (pour Thomson dans le centre de recherche à Rennes notamment) et repris mes études en entrant à Télécom Bretagne. Quand j’en suis sorti, j’avais déjà « poli» une bonne connaissance du monde professionnel. Je ne découvrais pas le monde de l’entreprise à la différence de ceux qui sortaient de classes prépa. J’ai choisi d’entrer à Télécom Bretagne pour acquérir de nouvelles connaissances et élargir mes opportunités d’évolution. Je n’ai pas été déçu, cela m’a permis d’ouvrir le champ du possible. Cela a été très riche pour moi.

Etes-vous retourné à Brest depuis ?

Y-A.V : J’y suis retourné dans les années 88-90 pour donner des cours dans la filière Option Réseau avec Monsieur Martineau avec qui j’étais resté en contact. J’ai pu à l’époque faire part de mon expérience sur le domaine des communications par fibre optique puisque chez Total, nous avions installé le premier autocom numérique en réseau.

Avez-vous suivi l’évolution de l’école et que pensez-vous du projet de fusion avec Mines Nantes ?

Y-A.V : Sans avoir pris connaissance du projet et sans connaitre précisément la stratégie de l’école, je pense pour ma part, qu’une fusion peut faire sens à partir du moment où l’école en a besoin pour faire face aux grands enjeux de transformation de la société et notamment garder une bonne place dans un contexte international. Mais bien sûr, il faut prendre garde à ne pas dénaturer la valeur du diplôme.

Vous dirigez actuellement la Direction des Systèmes d’Information de la branche Marketing & Services de Total. Pouvez-vous nous donner d’abord quelques informations sur votre début de carrière ? 

Y-A.V : En dernière année de mon cursus à Télécom Bretagne, j’ai fait un stage chez Capgemini qui a été suivi d’une embauche. J’ai commencé en faisant du développement puis de la prestation de services notamment chez Bull. Je suis resté un peu plus d’un an et très vite j’ai rejoint Elf à l’époque (aujourd’hui Total). C’était donc un an environ après ma sortie de l’école, soit en 1986. J’ai démarré sur le site industriel de Lacq (raffinerie et usines chimique), dans les Pyrénées Atlantiques, entre Bayonne et Pau. Je me souviens être arrivé à Pau le jour du Tour France, il n’y avait pas une chambre de libre dans les hôtels…

Et après cette première étape ?

Y-A.V : J’ai travaillé 5 ans sur le site, d’abord comme chef de projet informatique. Puis, en 1988, j’ai pris la responsabilité du service  Télécom de la filiale Exploration Production France dont le siège principal était à Lacq. Cela a duré trois ans. Ensuite, je suis passé par la Direction des Systèmes d’Information centrale de la branche Exploration Production, à Pau pour y développer une expertise en réseau IP. Au bout d’un an, on m’a demandé de partir pour le Nigéria à Port Harcourt (Delta du Niger) pour prendre la responsabilité des Télécom de la filiale. Ce fut une aventure passionnante vécue avec ma famille qui a pu me rejoindre quelques mois après mon départ. Pendant trois ans, j’ai participé à des projets extraordinaires dans cette filiale qui fait partie de la branche Exploration Production. Puis, je suis revenu à Pau pour prendre un poste de Chef de service où je m’occupais des schémas directeurs de filiale sur la partie infrastructure, du développement de l’Intranet et du web dont c’était les balbutiements (premiers sites web, premiers navigateurs…). J’ai aussi eu la chance de mener un projet de conduite du changement pour accompagner chaque collaborateur de la branche (plusieurs milliers) à l’utilisation de la messagerie et au partage d’information en réseau.

Quelles ont été vos principales missions ensuite ?

Y-A.V :En 1998, j’ai été mandaté pour prendre la responsabilité commerciale de la DSI de la branche EP, sur la zone Europe, France et Etats-Unis où je proposais des services informatiques aux différentes filiales. En 1999, j’ai rejoint la holding pour coordonner les télécoms du groupe Elf. Au moment de la fusion Total-Elf (en 2000) la responsabilité de la communication électronique m’a été confiée et en 2002 la responsabilité de la partie télécom mondiale (soit une cinquantaine de personnes pour 70M€ de budget). Le programme consistait à poser la première brique de mutualisation du groupe en mettant en place un grand réseau télécom mondial, le WAN (Wide Aerea Network). Ce projet, baptisé « Contact » était à la fois technique, économique, humain et financier. Nous avions à l’époque 70 à 80 opérateurs différents pour 1200 à 1300 sites. Ensuite, j’ai souhaité retourner à l’Exploration Production, pour saisir une opportunité d’une nouvelle expatriation en famille (j’avais trois garçons). Je me suis donc retrouvé en Ecosse où j’ai pris la responsabilité du département « Services d’Information » de la filiale écossaise, dont le siège est à Aberdeen.

Et votre fonction actuelle de DSI de la branche Marketing & Services, comment la résumeriez-vous ?

Y-A.V : J’y suis arrivé en mars 2013. La branche Marketing & Services est la branche commerciale du groupe Total, avec pour le côté « visible » les stations service (16 000 dans le monde, 17 000 en 2017). Mais nous avons bien d’autres produits et services : les lubrifiants (4 à 5% du marché mondial), le kérosène pour l’aviation, le Commerce Générale avec la vente de fuel, de bois, de gaz liquéfié (bouteille, cube), la production et vente de fluides et carburants spéciaux, la Monétique… J’ai aussi sous ma responsabilité le support IT des énergies nouvelles.

Cela fera 29 ans cet été que je suis chez Total et je ne m’ennuie pas ! J’ai bougé mais je suis resté fidèle à mon métier, l’informatique. Aujourd’hui, je me considère comme un manager informatique qui a une bonne connaissance des métiers qui est là pour définir une stratégie SI alignée avec la stratégie Business, animer les équipes, et donner envie aux collaborateurs de se surpasser.

Avez-vous dans votre équipe des ingénieurs Télécom Bretagne et en embauchez-vous ?  

Y-A.V : J’en ai quelque uns et qui sont plutôt bons ! Sur les deux dernières années, nous avons recruté une quarantaine de personnes pour l’informatique. La sphère télécom que ce soit Brest, Paris ou Evry, nous intéresse bien sûr. La « carte de visite » est importante mais ce que je recherche surtout ce sont des collaborateurs qui ont du dynamisme, de la motivation et une capacité d’intégration et d’adaptation pour tirer le meilleur des équipes. L’important pour moi est que le collaborateur se sente contributeur, qu’il soit bien à sa place avec des objectifs clairs, qu’il se sente confortable dans sa fonction.

Avez-vous besoin aussi de profils particuliers, par exemple des non-Européens ?

Y-A.V : J’ai embauché 50% sous cette bannière dite de « diversité », c’est-à-dire des candidats internationaux ou des femmes. Même si nous n’embauchons pas que des ingénieurs, il faut reconnaître que nous avons quand même beaucoup de difficultés à trouver des candidates. J’ai recruté des chinois, des vietnamiens, un Indien, une brésilienne, des personnes du Maghreb…Cette diversité apporte une grande richesse dans nos équipes.

Pour conclure, quelle idée ou conseil pourriez-vous transmettre à un jeune diplômé de Télécom Bretagne ?

Y-A.V : Pour moi, la motivation est un élément clé. L’envie, le dynamisme se voient immédiatement, indépendamment du CV.  Aujourd’hui, les attentes sont différentes, un jeune qui arrive doit faire preuve bien sûr de flexibilité et être capable d’ouverture. Le travail à l’international est en ce sens très formateur. Je crois aussi qu’il ne faut pas avoir d’idée préconçue et dire « je veux faire ça ». Dans une entreprise comme Total, les opportunités sont grandes et la gestion de carrière est bien structurée avec des moyens pour détecter et suivre les hauts potentiels. Cela offre de très belles perspectives de carrières. L’image de Total est souvent assimilée aux seules stations service. On oublie que c’est l’un des fleurons de l’industrie française dont nous avons de quoi être fiers ! Nous développons aussi les nouvelles énergies, énergie solaire et biomasse. Total a également une dimension internationale. Christophe de Margerie qui malheureusement nous a quittés en octobre dernier, avait commencé un travail important sur l’image de l’entreprise grâce à son discours direct, franc et non dénué d’humour. Cela me tient à cœur d’expliquer aujourd’hui ce qu’est vraiment Total pour attirer aussi les jeunes ingénieurs, hommes et femmes !

Propos recueillis par Thierry Oisel et Sophie Patois